AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Nature morte (ou presque) 2

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Melle Rastacouette
Professeur
avatar

Nombre de messages : 1695
Age : 33
Localisation : Le Mont Bréhé
Humeur : Souvent excellente
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Nature morte (ou presque) 2   Jeu 11 Déc - 23:13

Titre : Nature morte (ou presque) second essai.


Description : Comme les plantes c'est dangereux, on va tester de bêtes livres inoffensifs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ludimie.deviantart.com/
R'Hébus
GUERRIER Niveau 3
GUERRIER Niveau 3
avatar

Nombre de messages : 405
Age : 29
Humeur : lunatique
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: Nature morte (ou presque) 2   Ven 12 Déc - 18:30

R'Hébus, ayant déjà assister au premier cours (ou il avait peint la nature morte grâce a la nature, fraichement morte d'ailleurs), se précipita avec entrain a celui-ci, enthousiasmé d'avoir l'occasion de nouveau d'étriper de peindre des animaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Acide
MAGE Niveau 2
MAGE Niveau 2
avatar

Nombre de messages : 204
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Nature morte (ou presque) 2   Sam 20 Déc - 18:07

Acide entra dans la salle, curieux de s'essayer à cette matière créative et s'installa non loin de R'Hébus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melle Rastacouette
Professeur
avatar

Nombre de messages : 1695
Age : 33
Localisation : Le Mont Bréhé
Humeur : Souvent excellente
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Nature morte (ou presque) 2   Dim 21 Déc - 13:30

Rastacouette salua ses deux élèves et commença à placer consciencieusement des vieux grimoires poussiéreux sur une table.

Elle reculait de temps en temps, pour évaluer l'effet, et si de n'importe quel point de vue, les élèves auraient une bonne perspective à dessiner.

Une fois satisfaite, elle tapota ses mains pour les nettoyer.


"Vous pouvez m'aider à tourner les tables en cercle ? "

Sa voix était décontractée et pendant que les trois protagonistes jouaient aux déménageurs, elle n'arrêta pas une seconde de plaisanter. Comme ils étaient polis et qu'ils voulaient se faire pas trop mal voir, R'Hébus et Acide essayaient de montrer qu'ils la trouvaient très drôle (si si) La Rastacouette des cours d'armes et celle des cours de dessins étaient décidément bien différentes.

Et pendant qu'ils s'évertuaient à disposer les meubles pour que le cours se passe dans les meilleures conditions possible, aucun ne vit que certains des grimoires brillèrent durant quelques secondes d'une lueur étrange (olala mais que va-t-il se passer donc !!!)



(HS : Bon la naine verte, l'ex-moinillon et le prince des cons sont priés d'amener leurs miches, ce sera plus drôle avec vous, quand même. Twisted Evil)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ludimie.deviantart.com/
Kaoona
MAGE Niveau 2
MAGE Niveau 2
avatar

Nombre de messages : 271
Age : 28
Humeur : Tête en l'air
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Nature morte (ou presque) 2   Dim 21 Déc - 19:16

[hs] la naine verte elle va balancer sa peluche orange dans ta face!! non mais...[/hs]

Kaoona s'amusait dans les couloirs en poursuivant Chaïllka, depuis quelques mois, l'école était de nouveau vide et le château était devenu leur quartier de jeu préféré.

Entre deux glissades, la petite elfe vu Acide rentrer dans une pièce. Elle se rapprocha et vit qu'une nouveau cours de dessin allait avoir lieu. Elle rentra donc et dut se baisser immédiatement pour ne pas se prendre une chaise dans la figure. En effet ses deux camarades déjà présents avait été recruté pour une séance "gonflage de muscle".
La petite elfe se mit en retrait en attendant.


**Vaut mieux pas que je participe, je vais encore tout casser sinon.**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melle Rastacouette
Professeur
avatar

Nombre de messages : 1695
Age : 33
Localisation : Le Mont Bréhé
Humeur : Souvent excellente
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Nature morte (ou presque) 2   Lun 22 Déc - 23:25

Le calme était plus ou moins revenu dans la salle. Afin d'encourager les éventuels retardataires, Rastacouette laissa la porte ouverte.

Puis elle se posta devant les grimoires qui demeuraient aussi inertes que de bons vieux livres bien éduqués.


"Bon ! R'Hébus et Kaoona, vous avez déjà pu assister à mes cours de dessins, mais pour toi Acide il se peut que ce soit la première fois. Tu as déjà pris des cours auparavant ? "

Attendant la réponse de son élève, elle passa dans les (maigres) rangs et distribua des fusains, de la gomme mie de pain et des feuilles assez grandes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ludimie.deviantart.com/
Ingard
MAGE Niveau 2
MAGE Niveau 2
avatar

Nombre de messages : 509
Age : 34
Localisation : le très très sud
Humeur : rage against the mushi!
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: Re: Nature morte (ou presque) 2   Lun 22 Déc - 23:53

[hs] Pour commencer sache que le prince des cons t'emmerde!!! Very Happy [/hs]

C'est à ce moment là qu'Ingard arriva. Il avança dans un silence digne d'un enterrement. Il partit au fond de la classe et s'assit. Il posa ses pieds sur la petite table face à lui et commença à jouer avec un pinceau trouvé dessus.


*Obligé de venir ici pour tuer le temps.*


Dernière édition par Ingard le Mar 23 Déc - 0:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melle Rastacouette
Professeur
avatar

Nombre de messages : 1695
Age : 33
Localisation : Le Mont Bréhé
Humeur : Souvent excellente
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Nature morte (ou presque) 2   Mar 23 Déc - 0:25

HS :


Rastacouette regarda Ingard entrer. Elle inclina discrètement la tête pour lui adresser un bonjour, mais il ne lui prêta aucune attention.

*Alors là mon coco, si tu es venu pour tirer la gueule, tu vas morfler !*

Il s'installa au fond de la classe, indiquant clairement qu'il se contentait de faire acte de présence. Etant maitre d'arme, il en fallait plus à Rastacouette pour lui faire perdre son sang froid.

Néanmoins, si en tant qu'amie, Ingard l'avait visiblement reniée, en tant que professeur il ne pouvait en être de même, en tout cas pas tant qu'il viendrait en classe. Et c'est donc dans une satisfaction parfaitement dissimulée, qu'elle lança sans le regarder :


"Au cas où ça t'aurait échappé, Ingard, il y a de nombreuses places vides aux premiers rangs."

Et afin de l'empêcher de la renvoyer dans les roses, et de ne pas se parer du mauvais rôle face aux autres élèves, elle ajouta en lui souriant, et avec le ton qu'on emprunterait pour un petit garçon :

"Tu seras bien plus à ton aise pour dessiner, c'est important de bien voir le modèle, tu sais ?"

Et se disant qu'elle avait sûrement fait mouche, elle tourna son regard vers Acide qui n'avait pas encore pu répondre à sa question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ludimie.deviantart.com/
Acide
MAGE Niveau 2
MAGE Niveau 2
avatar

Nombre de messages : 204
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Nature morte (ou presque) 2   Mar 23 Déc - 20:42

Acide secoua la tête.

" Non, jamais "

Elle gribouillait bien des trucs informes aux coins de ses feuilles parfois, mais cela ressemblait plus à des caractères difformes qu'à un dessin quelconque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melle Rastacouette
Professeur
avatar

Nombre de messages : 1695
Age : 33
Localisation : Le Mont Bréhé
Humeur : Souvent excellente
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Nature morte (ou presque) 2   Dim 28 Déc - 19:16

Rastacouette lui adressa un sourire franc.

"Tu vas voir, ce n'est pas sorcier. Les autres n'ont d'ailleurs pas pu faire énormément de progrès, parce que euuuh... Y a toujours des imprévus souvent, des fois... hum...

Mais là aucun risque, ce sont juste des bouquins !"

Elle gardait un ton assez calme, ne s'inquiétant pas outre mesure si un problème devait survenir. Jusqu'à présent, les élèves s'en était tirés sans trop de mal.

"Ingard, tu peux approcher s'il-te-plais?"

Insista-t-elle. tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ludimie.deviantart.com/
Melle Rastacouette
Professeur
avatar

Nombre de messages : 1695
Age : 33
Localisation : Le Mont Bréhé
Humeur : Souvent excellente
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Nature morte (ou presque) 2   Mer 7 Jan - 14:45

Voyant que ce dernier la snobait royalement, elle fit la moue et détourna le regard.
Il ne voulait pas communiquer? Parfait ! Qu'il reste dans son coin.


"Bon... Commencez d'abord par bien visualiser ces livres. Puis, placez vos points de fuite sur le papier. Viennent ensuite les lignes de fuite et les volumes.

Des questions?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ludimie.deviantart.com/
Acide
MAGE Niveau 2
MAGE Niveau 2
avatar

Nombre de messages : 204
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Nature morte (ou presque) 2   Sam 10 Jan - 20:46

Acide secoua la tête. Aucune question pour sa part.

Elle commença donc à gribouiller sur sa feuille, elle fit deux-trois points dispersés et autant de lignes sans aucun rapports.
Décidément, elle n'avait aucune prédisposition pour le dessin [et aucun vocabulaire], elle savait à peine ce qu'elle faisait.


* Des points de fuites scratch Ils doivent bouger sur la feuille ? Le dessin c'est statique ?! Ou alors c'est peut-être le mouvement, ils fuient. Mais ces livres ne fuient pas. Je ne comprends vraiment rien à cette matière. *

Elle esquissa une nouvelle ligne, d'une longueur et d'un sens incertains. Sa composition ne ressemblait en rien au modèle. Pourtant sa concentration était sans égale. Elle fixait les livres avec une telle intensité qu'elle avait l'impression de les voir bouger.

Un peu fatiguée, elle ferma les yeux et se massa les tempes.

Lorsqu'elle ouvrit les yeux, elle contempla ses lamentables premiers tracés en se disant :


* Après tout, des livres, ce devait être simple à dessiner. Je vais rectifier le tir.*

Elle refit deux-trois lignes en jetant des coups d'oeils rapides aux modèles, mais cela ne donna rien de probant : quelques volumes mals assurés sans aucune perspective, qui plus est, de largeur variable. Secouant la tête, elle se perdit dans une contemplation idiote des livres qui semblaient encore se mouvoir imperceptiblement sous ses yeux.

* J'aurais dû dormir cette nuit, j'hallucine grave ! *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ingard
MAGE Niveau 2
MAGE Niveau 2
avatar

Nombre de messages : 509
Age : 34
Localisation : le très très sud
Humeur : rage against the mushi!
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: Re: Nature morte (ou presque) 2   Mer 14 Jan - 0:17

Ingard s'ennuyait profondément. Il était venu pour passer le temps qu'il trouvait fort long en ce moment. Les jours en hiver ont beau être plus courts, sur Mushi, ils étaient interminables.

Il prit une feuille devant lui et commena à tracer ses lignes, installant l'espace sur sa feuille.


*Des livres... J't'en foutrais..*

Il appliquait les consignes de la professeur comme il pouvait, ou plutôt comme il le sentait.. avec énormément de nonchalance. Il gribouilla des formes malhabiles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melle Rastacouette
Professeur
avatar

Nombre de messages : 1695
Age : 33
Localisation : Le Mont Bréhé
Humeur : Souvent excellente
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Nature morte (ou presque) 2   Mer 14 Jan - 14:07

(Acide gagne 1 point d'exp pour son message)

Rastacouette commença par regarder ce que faisait sa nouvelle élève. Elle se rendit compte à sa façon de dessiner, qu'elle n'avait très certainement jamais entendu parler de points et de ligne de fuite.

*Chuis bête aussi, c'est qui le professeur ?! *

"Tu veux peut-être que je te montre où se trouve les lignes et les points de fuite ?"

Acide acquiesçant, Rastacouette tira un tabouret jusqu'à côté de son élève et commença son explication. Elle lui montra la ligne de fuite d'un geste du doigts en direction des livres.

"Tu es en face du sujet, de fait utilise la table, ce sera plus simple pour un début."

Puis elle traça rapidement les diagonales les plus à droite et plus à gauche, les faisant se croiser sur la ligne de fuite.

"Et voilà environ où se trouve ton point de fuite. Toutes les lignes qui partent en profondeur, doivent en théorie se diriger vers ce point. Cela..."

Rastacouette s'arrêta un moment, regardant fixement devant elle, un sourcil levé. Puis secoua la tête comme pour chasser des pensées négatives.

*J'avais cru voir un truc bouger au milieu des bouquins... *

"Euuu... Qu'est-ce que je disais... Ha oui ! Le point de fuite doit te servir de guide pour construire les grandes lignes de ton dessin."

Elle balaya la salle du regard, et constata que bien qu'il n'y mettait pas spécialement du sien, Ingard avait commencé à griffonner ce qui à ses yeux, était déjà une bonne chose.

En revanche R'Hébus semblait moins pris dans son dessin quand il ne s'agissait pas d'égorger un lapin, et Kaoona semblait aussi... Semblait comme d'habitude : moyennement éveillée.


"Ca va les autres ? Un coup de main ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ludimie.deviantart.com/
R'Hébus
GUERRIER Niveau 3
GUERRIER Niveau 3
avatar

Nombre de messages : 405
Age : 29
Humeur : lunatique
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: Nature morte (ou presque) 2   Sam 17 Jan - 18:30

R'Hébus regarda sa feuille, l'air bête.

*Ya pas de lapiiiin.... C'est moins drôle ce cours*

Il s'apprêtait a lever la main pour avoir la permission d'aller en chercher un, puis se ravisa lorsqu'une idée lui traversa la tête. Il posa son crayon sur sa feuille, ses yeux louchant légèrement sous l'effet de la concentration, et commença les esquisses. Un fois les lignes et les points de fuites en place, il commença le dessin du livre, plus gros que le normale, et abrégea sur les détailles une fois qu'il eu la forme globale. Ainsi il se mit a dessiner la couverture, la langue tiré au coin de la bouche, pendant un bon quart d'heure. Lorsque le travail fut terminé, il prit de la distance.

*Mwai, jsuis pas encore au point*

Un observateur qui aurais souhaiter regarder par dessus son épaule, aurais vu que le couverture représentait un jolie lapin blanc, la truffe au vent et les boyaux a l'air.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaoona
MAGE Niveau 2
MAGE Niveau 2
avatar

Nombre de messages : 271
Age : 28
Humeur : Tête en l'air
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Nature morte (ou presque) 2   Lun 19 Jan - 19:09

Kaoona posa Chaïllka en face d'elle, de façon à ce que les livres à dessiner soit les plus visibles possibles. Elle enpoigna un crayon et fixa le model. A plusieurs reprises, la petite elfe tenta de tracer rien qu'un trait droit mais ses tentatives se vouaient à l'échec.

Elle prit sa gomme et effaça le massacre, se concentra et recommença en tirant la langue. Son travail n'était pas facilité car Chaïllka commençait à s'ennuyer et regardait à droite, à gauche, troublant la vison de la petite elfe.

Au bout de quelques minutes, l'elfette posa son crayon, essuya le filet de bave qui commençait à se former au coin de ses levres et positionna sa feuille devant les yeux de la bestiole.


**T'en pense quoi Chaï' **

Pour réponse, la créature se contenta d'émettre un petit crissement, le genre de crissement que sa maîtresse connaissait bien et qui ne sous entendait pas que son "oeuvre" était géniale.

**Ah ben merci...**

La petite elfe regarda son dessin à plusieurs reprises, son visage se décomposant à chaque coup d'oeil. De dépit, elle mit sa tête dans ses mains.

**C'est la cata' Chaï' il faut absolument une diversion!**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Strife
Niveau 1
avatar

Nombre de messages : 81
Localisation : En train de naviguer sur le vent.
Humeur : Indéfinissable au premier regard...
Date d'inscription : 12/07/2008

MessageSujet: Re: Nature morte (ou presque) 2   Mar 20 Jan - 14:35

Après quelques bons repas et une bonne nuit de sommeil, Eric était bien plus en forme qu'il ne l'avait été lors de son arrivée. D'humeur joyeuse ce matin là, il avait décidé de visiter son nouveau lieu de vie. Suivit par son compagnon à quatre pattes, un jeune mi-chien mi-loup au pelage gris noir assez grand pour lui servir de monture, il parcourut les rues, plus ou moins timidement selon qu'elles étaient pleines de monde ou non. Il repéra plusieurs endroits qui lui semblèrent importants, tel que l'emplacement de certaines boutiques. Il atterrit même sur une place où régnait une animation certaine. Préférant s'éclipser discrètement et ainsi éviter la foule, qui de toute façon ne lui prêta pas la moindre attention, il changea de direction. Et après quelques rues, arriva aux abords du château. Il s'arrêta pour le contempler, admirant son architecture. Il était bien petit en comparaison à l'édifice, qui lui semblait solide et imprenable. Il sourit. Cette imposante masse avait quelque chose de rassurant. L'aura d'un foyer.
Il se demanda s'il avait le droit d'entrer. Personne n'était là pour l'en empêcher, à moins qu'un gardien était dissimulé dans l'ombre. Mais même si c'était le cas, il se sentait en sécurité, et ne redoutait pas d'être attaqué. S'il faisait une erreur en avançant davantage, il ferait ses excuses et rebrousserait chemin. Il marqua tout de même un temps d'hésitation, et fit quelques pas timides. Voyant que personne, et rien non plus - dès fois qu'un mécanisme magique ait été installé, ne s'y opposa, il prit plus d'assurance. Lorsqu'il se retrouva sous l'arche de pierre qui formait la porte, il se demanda vaguement combien d'hommes pourraient se tenir dessous de front. Un bon nombre certainement. Il leva la tête vers la herse. Jamais il ne lui viendrait à l'idée de se dresser contre elle.
Un bâillement du gros chien le fit sortir de ses pensées, et il s'avança dans le bâtiment, toute crainte envolée. Les murs et couloirs n'étaient pas son domaine, et il s'égara plusieurs fois, allant au hasard de ses pas. Ainsi, il tomba sur une fenêtre, devant laquelle il s'arrêta. Elle donnait sur l'extérieur, et offrait un étonnant panorama. Il voyait au loin la plaine, sans doute par où il était arrivé, quelques jours plus tôt, ainsi qu'un lac, dont il ignorait totalement l'existence.
Il resta quelques minutes à contempler le paysage, puis se remit en route, entreprenant de trouver la sortie. Il n'avait pas mangé, et commençait à avoir faim... Mais lorsqu'il tomba sur la pancarte qui annonçait le couloir où se trouvaient les salles de cours, il préféra y faire un tour, avançant prudemment. Il ne tarda pas à voir une porte restée ouverte. Au dessus était affiché un écriteau qui signalait que c'était la salle utilisée pour les cours de dessin. Intrigué, il s'approcha prudemment. Quelques sons lui parvenaient, et il reconnu la voix du professeur d'armes. Rassuré, il avança, jusqu'à se tenir dans l'ouverture, à travers laquelle il vit les tables disposées en cercle autour d'une table sur laquelle étaient posés quelques grimoires. Plusieurs élèves étaient déjà là, dont quelques uns qu'il avait déjà rencontrés.
Il chercha des yeux l'enseignante, et lui adressa un timide


" Bonjour. "

Il baissa la tête, faisant profil bas, montrant son respect. Puis chercha à croiser son regard, et la laissa y lire, demandant silencieusement la permission de se joindre à eux pour le cours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melle Rastacouette
Professeur
avatar

Nombre de messages : 1695
Age : 33
Localisation : Le Mont Bréhé
Humeur : Souvent excellente
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Nature morte (ou presque) 2   Mar 20 Jan - 23:54

(Kaoona gagne 1 point d'expérience pour son message
Eric gagne 2 points d'expérience pour son message)

Rastacouette passait derrière R'Hébus quand Eric entra. Elle allait dire que la vision de l'homme panda sur ces livres était très intéressante, mais du coup elle s'abstint et adressa un sourire au jeune garçon.

"Bonjour, entre soit le bienvenu. Et oui, je suis le même professeur que pour les armes. Comme quoi un guerrier peut être un gros bourrin et avoir une grande sensibilité artistique ! Ha ha ha !"

Elle tendit une grande feuille de papier et des fusains à Eric avant qu'il n'aille s'assoir.

Mais malheureusement, avant qu'il n'aille s'assoir, un problème survint du côté des modèles.

Apparemment las de poser depuis plus d'un quart d'heure, ils décidèrent de se mettre à flamber, déclenchant un vent de panique très moyen : mis à part Eric et Acide, les autres élèves et le professeur n'accordèrent qu'un regard blasé aux objets récalcitrants.


"Et aller ! Bon dîtes moi que l'un d'entre vous est élémentaire de l'Eau et qu'il peut m'éteindre ça dans la seconde ... On en a vu de pires."

Et elle regarda autour d'elle pour voir s'il y avait une réaction positive à son appel dans les rangs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ludimie.deviantart.com/
Acide
MAGE Niveau 2
MAGE Niveau 2
avatar

Nombre de messages : 204
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Nature morte (ou presque) 2   Lun 26 Jan - 15:10

Acide paniqua lorsque le bureau se transforma en brasier, mais Mademoiselle Rastacouette semblait prendre les choses avec beaucoup de sang-froid malgré la force des flammes et la soudaine chaleur qui se diffusait dans la salle.

Son élément étant feu, elle ne pouvait rien faire à part aggraver les choses. Elle parcouru donc la salle du regard, surprise de ne constater aucun mouvement de debandades, alors qu'elle luttait contre elle-même pour ne pas en instiguer un.
Les élèves semblaient à peine angoissés.


* Viiiite ! Pourvu qu'il y ait un élémentaire eau ! *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melle Rastacouette
Professeur
avatar

Nombre de messages : 1695
Age : 33
Localisation : Le Mont Bréhé
Humeur : Souvent excellente
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Nature morte (ou presque) 2   Mar 27 Jan - 13:00

Rastacouette balaya la salle du regard. Eric répondit qu'il était Air, non sans quitter les flammes des yeux. R'Hébus lui, haussa les épaules en souriant quand il dit qu'il était Feu. Acide hocha la tête pour indiquer qu'elle était dans le même cas. Ingard poussa un profond soupire d'ennui, mais le professeur connaissait son élément.

Ne restait que Kaoona, qui était Terre.


"Kaoona, tu serais capable de créer un tas de terre assez conséquent pour étouffer les flammes ??"

Devant l'air hagard de la jeune elfe, mais ponctué d'un sourire pour rester polie, Rastacouette éclata de rire. Visiblement elle n'avait pas compris.

"Ok, laissons tomber. On va évacuer dans le calme."

Tout le monde se dirigea vers la porte, mais un éclair d'inquiétude traversa enfin les yeux de Rastacouette.

"Alors, ça... Ca c'est pas normal. Essayons les fenêtres."

Mais malgré tous leurs efforts, aucun ne put ouvrir une seule des fenêtres. Même la porte de la réserve refusa ne serait-ce que s'entrebâiller.

L'angoisse croissante, même des élèves les plus anciens, commençait à se faire palpable. Rastacouette se gratta la tête, et regarda autour d'elle.


"Et évidemment il a fallut que je choisisse la salle de dessin dépourvue d'arrivée d'eau..."

Un fait étrange cependant attira son attention. L'air restait tout à fait respirable, et aucune fumée ne s'échappait du brasier. Fait plus étrange encore, la flambée ne semblait pas vouloir s'étendre plus loin que le bureau. Le sol étant pourtant en bois, il aurait certainement du prendre feu depuis un moment, voire même s'affaisser.


"Bon ! On ne va pas rester là à gamberger ! Visiblement un bouclier a été dressé à l'intérieur de la salle, ce qui nous empêche de sortir. Séparons nous en deux groupes, mais ne vous approchez pas des flammes, elles sont issues d'un sortilège.

Elles peuvent se mettre à agir bizarrement à tout moment, et je suppose qu'aucun de vous ne veut finir en grillade.

Un groupe aux fenêtres, un groupe à la porte d'entrée. Il faut réussir à créer une percée."

HS : Je vous préviens, je suis partie en free style j'ai aucune idée de comment sortir... En attendant, c'est le moment du gain d'exp, faîtes vous plaiz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ludimie.deviantart.com/
Eric Strife
Niveau 1
avatar

Nombre de messages : 81
Localisation : En train de naviguer sur le vent.
Humeur : Indéfinissable au premier regard...
Date d'inscription : 12/07/2008

MessageSujet: Re: Nature morte (ou presque) 2   Mar 27 Jan - 17:05

Le jeune garçon sourit à la remarque de l'enseignante. Elle avait raison, le combat ne faisait pas tout. L'épée n'apportait pas de solution à tous les problèmes. Et les armes ne devaient pas occuper toute une vie. Voir autre chose, rester ouvert, et attentif à son environnement, c'était ça la clef. Peut-être était-ce ça qu'avait voulu l'enseignante en les mettant face à ces quelques livres. Qu'ils prennent le temps d'observer et de comprendre. Ce n'était qu'une hypothèse, mais il nota cette pensée dans un coin de son esprit, car c'était un point qu'il avait eu tendance à oublier depuis son arrivée. Il remarqua que de plus savoir observer était quelque chose d'important quand on se bat, car ce n'est qu'après une bonne observation que l'on peut trouver les points faibles, et trouver les points faibles permet d'avoir plus de chances ou plus de facilités à obtenir une victoire, donc de rester vivant et de recevoir moins de blessures. Elément non négligeable donc.
Il prit timidement la feuille et les morceaux de charbon que lui tendit Rastacouette. Il ignorait ce dont il s'agissait, n'ayant jamais entendu parler de fusain, mais il lui était déjà arrivé d'utiliser du bois carbonisé pour tracer des dessins sur des pierres. Ainsi, il ne fut pas vraiment surprit.
Il s'apprêtait à aller s'assoir lorsqu'un léger bruit le fit sursauter. Il tourna vivement la tête vers une source de lumière apparue soudainement.
Des flammes.
Les yeux grands ouverts, il les regarda. Ecarquillés par la peur ou par les souvenirs ? C'était impossible à dire. Ce qui est certain, c'est qu'il resta plusieurs secondes à les fixer. Secondes précieuses lorsque la vie est en jeu, mais sur le coup il ne se posa pas la question.
Son coeur hésitant entre se serrer ou bondir de panique, il tourna les yeux vers Melle Rastacouette. Ils avaient la couleur de l'océan, mais son élément était l'air. De plus, il ne savait pas s'en servir. Il ignorait ce qu'il pouvait faire avec l'Air, et comment le maîtriser. Quelques jours en arrière, il ignorait même que ce fut possible, et ne savait pas ce qu'était un élément ni ce que signifiait être rattaché à l'un d'eux. Il ne mesurait pas encore ce dernier point, ne soupçonnant pas son ampleur, mais en avait eut un aperçut furtif lorsque le professeur avait fait sa demande, d'abord sur l'eau, puis à une élève - la jeune femme qu'il avait vu pour la première fois à l'auberge. Celui qui n'appartenait pas à la Terre ne pouvait pas créer de tas de sable, celui qui n'appartenait pas à l'Eau ne pouvait pas déplacer une flaque d'eau. Et l'Air alors, à quoi pouvait-il bien servir ? Il ne comprenait pas quelle pouvait être son utilité. De l'air, il y en a partout, et on ne peut ni le toucher ni le saisir...
Lorsqu'il se rendit compte que depuis son sursaut il n'avait pas bougé autrement qu'en crispant les poings et en laissant une sueur froide lui parcourir le dos, il regarda autour de lui. Que se passait-il ? La situation lui échappait, il se sentait perdu et étranger à l'agitation qui petit à petit gagnait en ampleur. Pourtant il n'était pas calme. Il avait peur, et ne cherchait pas à le cacher.
Il regarda les flammes danser.
Les flammes...
Pouvait-on créer une flamme lorsqu'on appartenait au Feu ?
Il l'ignorait.
Et... Une idée lui vint. Pouvait-on "prendre possession" - il ne voyait pas quelle autre expression utiliser - d'une flamme déjà existante ? En prendre le contrôle pour la manipuler à son gré ? Il ne savait pas si c'était possible, et ne savait même pas exactement ce que signifiait la magie élémentaire. Il ne savait pas pourquoi non plus, ce qu'il espérait en faisant cela, et ce qu'elle lirait dans ses yeux, mais il tourna le visage vers Rastacouette et lui offrit son regard pour qu'elle y lise. Il espérait sans en avoir conscience qu'elle voie ses pensées, cette idée naissante et maladroite, et ne cacha rien, ne mit aucune barrière.
Il ne bougea pas jusqu'au moment où il sentit près de lui la présence familière de Shiba. Il pensait qu'il était resté à l'extérieur. Sans doute l'animal avait-il profité de l'absence d'attention qu'on lui portait pour rentrer après le jeune homme.
Il passa une main dans sa fourrure rassurante tandis que l'animal gémissait. Sensible à sa voix, Eric sortit de sa torpeur, et sembla alors prendre conscience de ce qui se passait. Quelques élèves s'acharnaient contre la porte - il ne savait même pas à quel moment elle s'était fermée - tandis que les autres en avaient après les fenêtres. Toutes refusaient de s'ouvrir. Sentant un élan de panique le gagner, il vint prêter main forte à l'un des étudiants. Mais sans plus de succès. Et vu sa force, il ne pourrait pas apporter grand chose... Il regarda l'énorme animal gris noir, qui s'était mis à humer l'air. Tiens, étrange... Aucune odeur de fumée n'emplissait l'air, et il n'avait pas si chaud que ça...
"Ne vous approchez pas des flammes, elles sont issues d'un sortilège."
C'était peut-être à cause de ça ?
Ce n'était pas le moment de baisser les bras. Une phrase lui revint alors à l'esprit. Toujours observer la situation et ne pas agir hâtivement. Observer... D'abord observer. Déterminé, il entreprit de faire le tour de la salle. N'y avait-il pas quelque part quelque chose qui pourrait les aider ? A priori non... Ou du moins il ne voyait pas quoi.
Il ne vit pas non plus que le chien avait posé les pattes sur une table et approchait dangereusement le museau des flammes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaoona
MAGE Niveau 2
MAGE Niveau 2
avatar

Nombre de messages : 271
Age : 28
Humeur : Tête en l'air
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Nature morte (ou presque) 2   Ven 30 Jan - 2:16

Lorsque les modèles s'enflammèrent, Kaoona attrapa directement Chaïllka pour ne pas qu'elle se brûle. En effet, les couleurs vives attiraient la bestiole, rien de tel que de belles flammes bien jaunes!

La petite elfe était tellement occupée à sa sécurité qu'elle ne saisit rien du tout lorsque Rastacouette lui demanda de
" créer un tas de terre assez conséquent pour étouffer les flammes"

** Gérer mon par terre assez convergent pour essouffler les dames ??? **

Kaoona suivit alors le conseil que l'on lui avait donner pendant sa jeunesse: ne pas vexer les personnes gâteuses et se contenter de faire un sourire. Ce qu'elle fit sans se faire prier et avec beaucoup d'application. Le résultat fit mouche, la prof passa à autre chose et l'elfe se félicita de son talent.

Elle se tourna ensuite vers le feu en cherchant un moyen d'arrêter la catastrophe et remarqua en même temps que les autres élèves les propriétés étranges des flammes. Elle commença à tendre la main vers l'une d'elles au moment où elle entendit le professeur parler de "grillade", elle se ravisa donc et un frisson lui parcourut le corps. Ce frisson lui rappela le cours sur la peau de marbre.


** Et si ça marchait contre les flammes?**

Et comme une illumination ne vient jamais seule, la petite elfe se demanda ce qu'était devenu les grimoires qui avaient servit de modèles et de combustible.
Pendant qu'elle cherchait, elle aperçut le chien d'Eric s'approcher dangereusement des flammes, il fallait trouver un moyen de l'empêcher de se cramer les poils de la moustache!
L'elfe devait lui envoyer quelque chose, et sans réfléchir elle lança Chaïllka qu'elle tenait bien depuis 5 bonnes minutes la tête en bas.


** Et zut...**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melle Rastacouette
Professeur
avatar

Nombre de messages : 1695
Age : 33
Localisation : Le Mont Bréhé
Humeur : Souvent excellente
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Nature morte (ou presque) 2   Ven 30 Jan - 12:33

(Eric gagne 2 points d'expérience pour son message
Kaoona gagne 1 point d'expérience pour la longueur et 1 autre pour l'humour... Mais c'est une saleté !

Je vous laisse encore jouer entre vous, n'hésitez pas à diriger l'action si vous avez des idées intéressantes pour les grimoires en feu et la suite du message de Kaoona. Cette dernière et Eric peuvent bien évidemment reposter, pour le moment je compte les points d'exp gagnés. Ce serait bien que chacun en gagne au moins 1.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ludimie.deviantart.com/
Eric Strife
Niveau 1
avatar

Nombre de messages : 81
Localisation : En train de naviguer sur le vent.
Humeur : Indéfinissable au premier regard...
Date d'inscription : 12/07/2008

MessageSujet: Re: Nature morte (ou presque) 2   Sam 31 Jan - 0:10

Qu'est-ce que c'était donc ce truc étrange qui gigotait sur place devant lui dans une danse tintée de jaune et rouge et qui sentait le vieux papier moisit ? Shiba s'apprêtait à poser le museau dessus lorsqu'un projectile rouge choisit sa joue pour arrêter sa course. En plein dans le mille ! Seulement, comme piste d'atterrissage on pouvait trouver mieux... La cible, mécontente de cet impact peu délicat, poussa un " Kaï ! " sonore, et enleva ses pattes de sur la table, un peu brutalement, envoyant peu délicatement le meuble au sol, qui heureusement ne joua pas à la cascade de dominos, et tomba seul, laissant intact celui qui portait les ouvrages capricieux, ou trop timides pour supporter ainsi les regards scrutateurs des élèves qui violaient leur intimité dans une déclaration enflammée peut-être. Furieux d'avoir ainsi été fléché à vue, le chien grogna et saisit dans sa mâchoire son bourreau, qui fut trop étourdit, à la fois par ces minutes passées tête en bas dans l'indifférence totale et cet atterrissage fait tout en finesse contre la masse de poils gris, pour se débattre. Mais servir de diner ne semblait pas s'inscrire dans le programme de la petite bestiole qui se débattit furieusement, tentant vainement d'échapper aux crocs de son agresseur.
Eric, perdu dans son examen de la salle, n'avait pas assisté à la totalité du spectacle. C'est le gémissement de l'énorme molosse mis à mal par une toute petite créature qui le fit tourner la tête. Et dans la gueule de l'animal, ladite petite créature était assez peu visible. Le garçon regarda le bout de patte qui dépassait en se demandant ce qu'était allé dénicher son compagnon. Il mit plusieurs secondes avant de réaliser qu'elle appartenait à l'animal étrange qui accompagnait l'élève qu'il avait croisé à la taverne. Mais... cela signifiait que son compagnon en avait après celui d'un autre ! o_O Pas question de les laisser se battre !! Eric se précipita vers le chien et s'accrocha à son cou, essayant de lui faire lâcher prise.


" Shibaa !!! Lâche-le !! "

Mais, bien que ce ne soit pas précisé dans le zodiac pour le chien, l'animal était têtu et n'écouta pas. Il secoua la tête dans tous les sens, sans qu'il soit possible de savoir si c'était pour se débarrasser de la bestiole ou la faire cesser de gigoter. Mais c'est Eric qui lâcha prise, et vola jusque sur la table qui jusque là avait été épargnée, envoyant les grimoires au sol. Il se releva en affichant une grimace et secouant la main droite pour se débarrasser... du grimoire. Le livre l'avait mordu ! L'autre brûlait toujours, de désir de déclarer sa flamme à son compagne... Seulement le grimoire aussi était têtu. En espérant s'en débarrasser, Eric planta dedans par réflexe son couteau, se félicitant d'être gaucher. Un étrange sifflement sortit de l'ouvrage capricieux, mais il tint bon. Alors l'enfant récupéra son arme et secoua de nouveau sa main meurtrie. Le volume dû finir par trouver cela assez inconfortable et consentit à desserrer les mâchoires. Après un élégant vol plané, parabole parfaite s'il en est, il choisit de se servir de la tête d'un nounours qui n'avait pas encore comprit que maintenant on peut faire des impressions couleur et plus seulement en noir et blanc uniquement - c'est dépassé les appareils argentiques - pour matelas. Soulagé, il contempla le triste spectacle qu'offrait sa main en piteux état... C'est quand même pas tous les jours qu'on se fait mordre par un livre !
Toujours aux prises avec l'étrange compagnon de la jeune Elfe, le chien glissa malencontreusement sur le second modèle capricieux et s'étala majestueusement par terre, non sans renverser au passage un élève bien silencieux vêtu d'une cape sombre. La surprise le fit ouvrir grand la gueule et lâcher la bestiole, qui elle décrivit une courbe régulière qui s'acheva vers la fenêtre. Le chien gémit, et vient se "cacher" derrière l'enfant. Etant donné sa taille comparé au gabarit du petit brun, il était certain qu'on ne voyait ni ses oreilles ni son corps dépasser !
Eric lui ne su pas vraiment pas quoi faire. Il regardait la salle d'un air hébété, ne réalisant pas vraiment la situation. Un livre qui se prenait pour une castagnette, un autre qui faisait une pâle imitation du maître des Enfers avec sa chevelure en flamme... Il songea qu'il avait bien envie de leur rabattre le caquet à ces bouquins peu dociles.
Il en fixa un, qui traînait un peu plus loin...
Puis sans prévenir plongea dessus, et essaya de maintenir sa couverture fermée. Mais de cette lutte contre un simple livre, ce n'est pas lui qui sortit vainqueur. Et il alla se réfugier entre les pattes du chien-loup.
N'y avait-il pas quelque part quelque chose qui pourrait leur permettre de maintenir les couvertures des ouvrages fermées ? Quelqu'un avait une ceinture peut-être ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ingard
MAGE Niveau 2
MAGE Niveau 2
avatar

Nombre de messages : 509
Age : 34
Localisation : le très très sud
Humeur : rage against the mushi!
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: Re: Nature morte (ou presque) 2   Sam 31 Jan - 13:19

Ingard dut bien s'arrêter de dessiner lorsque le chien du nouveau vint le percuter et le faire tomber. Il lâcha le crayon qui vint se loger tout près de la tête de l'animal.
Pourtant il avait bien réussi à retranscrire cette agitation sur sa feuille. Entre les regards interloqués de ses camarades, l'agitation de certains et la combustion d'un lire, la scène était bien rendue. Enfin la combustion moins.. Il avait bien demandé à Rastacouette "Dîtes moi Professeur, j'ai du mal à les dessiner, vous n'avez pas une astuce?" celle-ci ne lui avait bizarrement pas répondu. Il avait fait à l'instinct, sans jamais s'occuper du danger éventuel que représentaient ces livres.


Ingard se releva, frotta ses habits et fusilla du regard le maître de ce cabot lorsqu'il vint se réfugier à ses côtés.


"Dis moi le nouveau. Tu devrais lui acheter une laisse à ton chien. A moins que le maître ne soit pas celui que je crois."

Il y avait mieux comme présentation. Quand il le vit arriver en cours, il n'avait pas ressenti le besoin d'attirer ce... gamin dans le camp de la Dame. Il paraissait bien trop faible. Son chien par contre était étonnement grand.

Ingard s'avança vers le centre de la pièce, il enleva sa cape et la lança vers le livre en feu. Il espérait pouvoir l'étouffer en frappant dessus avec son pied. Pour le second livre, il dut reconnaître qu'il n'avait aucune idée de la manière de le calmer. Aussi laissa-t-il ses camarades s'en occuper.


"Professeur, vous pourriez quand même agir au lieu de tenter de fuir comme une enfant. A priori, c'est vous la maître d'armes de notre village!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nature morte (ou presque) 2   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nature morte (ou presque) 2
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» NATURE MORTE A LA TABLE VERTE / Emmanuel GONDOUIN
» NATURE MORTE AU JAMBON ET AU ROEMER -- Pieter CLAESZ
» Un dîner presque parfait
» Isabelle Caro, ex-mannequin, anorexique, et morte
» Il suffirait de presque rien ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mushi Village :: Chateau de Mushi :: L'Ecole :: Dessin-
Sauter vers: