AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'étang caché

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ehonora de Sianna
Mort
Mort
avatar

Nombre de messages : 381
Age : 34
Localisation : Ville de Sianna
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: L'étang caché   Sam 1 Juil - 16:21

Ehonora arriva jusqu'au plan d'eau avec la serviette sous le bras. La fraicheur du lieu lui donna un frisson. Elle enleva ses chaussures, et trempa les orteils dans l'eau.

"Et bien. Il va falloir du courage!"

Elle recula et ôta tous ses vètements. Elle avança doucement dans l'eau et le froid lui coupa la repiration. Elle sourit et inspira longuement. Elle continua sa progression et eut de l'eau jusqu'aux épaules. Elle ferma les yeux, savourant le calme et la pleinitude du lieu. Sa peau s'habituait à la fraicheur de l'eau et Ehonora se déplaça un peu, pour ne pas avoir froid de nouveau. Elle surveillait autour d'elle, au cas où une vipère pointerait le bout de sa langue dans les parages.

Pendant de longues et agréables minutes elle resta dans l'eau, à regarder la vie prendre tout autour d'elle. Les rayons du soleil perçait à travers le feuillage. La paradis sur terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aubrac
Niveau 1
avatar

Nombre de messages : 228
Age : 31
Localisation : Balmur
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: L'étang caché   Sam 1 Juil - 16:32

Aubrac était en train de dessiner entre les roseaux. Gribouille était en train de jouer avec les cheveux de son maitre. Une belle journée comme il les aimait tant, seul avec son animal en train de scruter le paysage.

Il entendit un éclaboussement d'eau. Il se leva pour regarder en direction du lac.


*Mais c'est.. Ehonora. A croire qu'elle a pris gout à ce petit lieu. Je ne l'ai pas entendu arrivé.*

Il s'avança vers la berge et lui fit quelques signes.

"Ehonora! Alors on profite de la fraicheur de l'eau en cette journée caniculaire."

Il ne se doutait pas qu'elle se baignait nu, bien que la purté de l'eau permette de voir une certaine profondeur, il était bien trop éloigné d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ehonora de Sianna
Mort
Mort
avatar

Nombre de messages : 381
Age : 34
Localisation : Ville de Sianna
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: L'étang caché   Sam 1 Juil - 17:17

Ehonora entendit la voix d'Aubrac. Elle se retourna et blanchit en le voyant sur la berge, à quelques mètres d'elle. Elle fit un rapide calcul dans sa tête, suivant la distance entre elle et la grande serviette. Le résultat de l'équation fut la suivante : zéro chance qu'elle sorte sans qu'il constate qu'elle n'était que très peu habillée.

*Il m'a vu nue déjà, d'accord. Ce n'est pas une raison pour recommencer tous les jours. Premièrement il va me prendre pour une exhibitionniste finie, et je ne pense pas faire partit de cette catégorie de personne! Deuxièmement, je n'ai aucune envie de trahir Sylvain deux fois dans la même journée... J'ai été assez malade de l'avoir fait une fois, inutile de tenter le diable!*

Elle pria pour que de là où il se trouvait il ne voyait rien de ce qu'il y avait (ou plutôt n'y avait pas) sous l'eau. Puis elle s'éclaircit la gorge et dans un sourire radieux et angélique lui lança.

"Quelle bonne surprise! Je serais ravie de comuniquer avec toi, si tu daignes te retourner le temps que je sorte de l'eau. Mes sous-vètements sont plus fins que la dernière fois, et j'ai tout de même un minimum de pudeur. Prends ton temps."

Elle tira la langue amusée, et cette fois, attendit qu'il se retourne correctement pour sortir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aubrac
Niveau 1
avatar

Nombre de messages : 228
Age : 31
Localisation : Balmur
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: L'étang caché   Sam 1 Juil - 17:32

"Heu bien... ne t'inquiéte pas je retourne à mes occupations en attendant."

Il s'assit en tailleur , retourné au plan d'eau et reprit sa petite pochette à dessins. Gribouille quant à lui regardait la jeune femme sortir de l'eau avec des grands yeux écarquillés.

*De la pudeur... A moins qu'elle ne se baigne n... Après tout, elle fait ce qu'elle veut.*

Il commença à esquissé quelques traits sur un vieux morceau de papiers, donnant naissance à quelques formes disproportionnés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ehonora de Sianna
Mort
Mort
avatar

Nombre de messages : 381
Age : 34
Localisation : Ville de Sianna
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: L'étang caché   Sam 1 Juil - 17:46

Ehonora sortit de l'eau rapidement, et avec beaucoup de doigté, enroula la serviette en bustier. Celle-ci était si longue qu'elle lui arrivait à mi-mollet. Elle avança jusqu'à Aubrac qui lui tournait soigneusement le dos. Sentir l'herbe sous les pieds était une sensation rare sur les terres brûlées de Sianna.

Elle savoura ce minuscule plaisir avec beaucoup d'application. Elle se fit une tresse dans les cheveux, car les pointent avaient trempées dans l'eau et lui dégoulinait désagréablement dans le dos. Elle essora avec énergie la tresse, et s'agenouilla derrière le jeune homme. Elle jeta un coup d'oeil par dessus son épaule pour voir ce qu'il dessinait.[i]

"C'est... Particulier! ^^ Je suis désolée, si j'avais su que tu étais là, j'aurais évité de jouer les naïades... Alors? Qu'est-ce que c'est?"

Elle désigna du menton les formes étranges qui peuplaient la feuille supérieure de son carnet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aubrac
Niveau 1
avatar

Nombre de messages : 228
Age : 31
Localisation : Balmur
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: L'étang caché   Sam 1 Juil - 18:14

Quelques gouttes tombèrent sur son épaule, il releva la tête et surpris Ehonora en train de regarder ses brouillons. Il retourna son regard sur son papier et lui répondit avec un ton mélancolique qu'il essaya au mieux de cacher:

"Ce ne sont... que des choses qui me passent par l'esprit. Rien de bien évocateur, il exprime des sentiments, une émotion du moment. C'est plus pour me détendre que de faire une chose représentative."

Les traits en effet étaient grossiers, mais en observant plus minutieusement, entre les formes divers et variées, on pouvait distinguer une élégante femme vêtu d'un grand voile. Ce qui frappait le plus dans ce dessin, c'était la beauté du visage de cette femme, à la fois sensuel et triste, les yeux abaissées et les lèvres légèrement ouvertes.

Aubrac tourna la page et rangea son petit carnet au fond de sa besace.

"Ça me fait passer le temps en plus de me détendre. Et toi comment vas tu ? Tu apprécies ce petit coin de paradis à ce que je vois! Il y a peut de moment ou l'on trouve le temps de se trouver dans un espace aussi calme à mushi...Peut etre n'est pas le lieux de repos que j'esperais, mais au moins j'ai pu rencontrer des gens bien simpathique. Tu veux t'assoir à mes côtés ou tu as affaire?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ehonora de Sianna
Mort
Mort
avatar

Nombre de messages : 381
Age : 34
Localisation : Ville de Sianna
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: L'étang caché   Sam 1 Juil - 18:39

Ehonora sourit aimablement.

"Non, je n'avais rien de prévu, à part me baigner seule. Mais c'est raté."

Elle s'installa à ses côtés

"Je suis a peu près aussi bonne dessinatrice que bonne nageuse, aussi désolée si je t'ai vexé. Je ne suis pas très experte en matière d'art pictural."

Gribouille grimpa sur ses genoux et la regarda avec ses grands yeux. Elle lui gratta la tête.

"Qu'est-ce que tu as toi?! Tu t'es bien rincer l'oeil tout à l'heure!!"

Avec les doigts elle sculpta une crète de poils sur le sommet de la tête du marsupial. Elle éclata d'un rire cristallin quand celui-ci lui lança un regard offusqué. Elle soupira et s'allongea sur l'herbe tendre. Son regard se perdit dans le feuillage qui couvrait leur tête.

"On est vraiment bien ici. C'est sans doute de l'égoïsme, mais j'espère que personne d'autre de cette école n'aura l'idée de venir jusque là. Je suis assez fière de partager ce secret, je dois dire."

Elle laissa échapper un soupir de bien-être et regarda Aubrac quelques instants. Elle ferma les yeux et demanda à brûle-pourpoint :

"Tu sais, la dernière fois que nous nous somme baigné ici, j'ai vu toutes les cicatrices qui couvraient ton corps. Je t'avoue que ça m'a fait un drôle d'effet, mais je te passerais l'éternel passage des phrases pleines de compassion. Je ne pense pas que tu en ais besoin maintenant. Mais tu as une marque très bizarre sur l'épaule. C'est une brûlure?"

Elle se releva et plongea son regard dans celui d'Aubrac, espérant qu'il n'élude pas la question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aubrac
Niveau 1
avatar

Nombre de messages : 228
Age : 31
Localisation : Balmur
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: L'étang caché   Sam 1 Juil - 23:03

"Ha cette cicatrice… Non pas exactement une brûlure..."

Il la regarda avec un certain dégoût. Jamais il n’aurait pu l’oublier, cette trace indélébile qui lui rappelait constamment qu’il aurait du être un homme mort.

"Elle est … particulière. Par moment, il arrive qu’elle se ravivent, la douleur est alors insupportable.
C’est une marque que l’on m’a infliger lors… d’une confrontation. Je ne pense pas qu’elle guérisse un jour, je doit appliquer une pommade quand la douleur se ravive. "

*Elle me rappeler à chaque fois qui je suis vraiment, un homme sali par le sang.*

"Elle n'est pas très belle, mais elle reflète peut etre une grande partie de ma vie."


Citation :
Quelques années auparavant

Les braises virevoltaient dans tous les sens, le vent qui soufflaient sur la ferme en feu ne faisait qu’accroître le foyer. L‘incendie attaquait maintenant les champs aux alentours. Au milieux de d’un carré de blé, un homme, visage tuméfié et tunique imprégné de sang, faisait front à deux autres individus, semblant tout aussi affaiblis. L’un deux s’écroula au sol, laissant échapper quelques derniers mots:

"Kalahari, pour Prishta… je veux goûter sans sang avant mon dernier souffle.."

En voyant son camarade s’effondrer, Kalahari s‘abandonna au désespoir, il venait de voir tour a tour ces deux grands compagnons s’écrouler au combat . Il se retourna alors vers son rival. Son regard vira vers la haine.

"Alkios, Tu vas payer… pour… ce que tu nous a fait subir, pour Prishta, pour Zhorn et pour nous tous, les ombres assassines! Nous avons bien trop attendu, nous avons bien trop endurer… Maintenant est l’heure de nous dire au revoir!"

L’homme rassembla ces mains sur la poitrine, joint ses deux pieds et murmura quelques incantationq venues d’un pays fort lointain.

"Kahm’ol grishta gala’s est, contendu’s prirkra nor urns"

Une aura verte semblait l’entourer, gravitait autour de lui, comme si toutes les forces de la terres, tous les éléments lui étaient concédé pour un instant. L’eau, le feu, l’air et la terre en une seul et unique énergie. La lueur se concentra dans sa main. Il était maintenant prêt à attaquer.

"Gaïa, laisse moi pour ce soir, laisse moi puiser ta force et terrassé mon ennemi au plus profond de son être."

L’homme à terre releva la tête et contempla son compagnon exécuté son sort. Il comprit qu’il ne le reverrait plus jamais.

"Non… pas ça… ne nous … ne me laisse pas frère…"

L’homme isolé était prêt à riposter, prêt à subir le dernière assaut. Après ceci, il ne pourrait plus rien. Le combat final était enfin arrivé. Kalahira lui fonça droit dessus, le points fermé en arrière.
Lui assenant un point directement dans l’estomac, il ne puis éviter l’autre frappe, les doigt s’enfoncèrent profondément dans son épaule.


*Non! C‘était son cœur que j‘aurais du…*

Dès l’instant, des éclats lumineux sortir de toute par des deux individus, l’assaillant étant transpercé par son sort qui le consuma en quelques secondes. Un cris sourd se fit entendre par delà les kilomètres. Un nuage verdâtre s’éleva au ciel, et prix la forme d’un grand faucons, pour dire un dernier adieu à la Terre. Alkios fut propulsé de plusieurs mètres en arrières. Son corps restait immobile. Plus un bruit. Seul le crépitement des braises était perceptible en cette sombre nuit.


Dernière édition par le Sam 1 Juil - 23:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ehonora de Sianna
Mort
Mort
avatar

Nombre de messages : 381
Age : 34
Localisation : Ville de Sianna
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: L'étang caché   Sam 1 Juil - 23:48

Ehonora passa doucement ses doigts sur la marque étrange. Elle fit la moue. Le contact était aussi particulier que l'aspect : la plaie semblait suinter, mais quand elle retira sa main, ses doigts étaient secs. Elle murmura :

"C'est un sortilège finalement. C'est un sorcier qui te l'a appliquée?"

*Et quand la douleur se réveille-t-elle?*

Son regard était absorbé par la marque. Elle s'aperçut soudain que les striures rouges bougeaient régulièrement, comme si elles suivaient le poul d'Aubrac.

*C'est vraiment bizarre...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aubrac
Niveau 1
avatar

Nombre de messages : 228
Age : 31
Localisation : Balmur
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: L'étang caché   Dim 2 Juil - 11:47

"Oui un sortilège... Regarde, il y a cinq petites marques sur le bas d'épaule. Cela correspond aux doigt de sa main droite, qui se sont enfoncé profondément dans ma chair. L'homme à rater son coup, j'ai l'ai lu dans son regard. Je crois que s'il l'aurait réussi avec brio je ne serait par en train de me détendre près de cet étang aujourd’hui. Tu aurais vu l’énergie qu’il dégagea… Ce fut phénoménal.

C’est tout ce que je me souviens. Je me suis réveillé quelques jours plus tard, dans un temple de l‘ordre de Barr‘nur, puisé de toute énergie, de toute force. Mon bras fut paralysé pendant plusieurs semaines…

J’ai vraiment l’impression parfois que quelques chose d’autre est en moi, dans ce bras, un esprit, une âme qui cherche vengeance. Une impression vraiment étrange… C’est striures oscillent ensemble, gardent le même rythme que mon cœur. Elles font parti de moi maintenant, et j’ai appris à vivre avec. Pendant mon périple, j’ai pu trouver un médecin qui savait inhiber la douleur, sans toutefois la guérir. Je dois maintenant apprendre à les contrôler, endurer la douleur pendant l’effort, sinon, je ne pourrais jamais reprendre le combat."

Il s’allongea sur le sol et couvrit sa marque. Son petit animal lui resauta sur son ventre et tata la conformabilité du support en laissant quelques marques de griffes. De toute évidence cela lui convenait parfaitement, il se recroquevilla en ronronnant.

"Ouch… doucement l’ami… Mais ne t’inquiète pas, ce n’est pas contagieux à ce que je saches. Gribouille serait déjà sur le sol à force de grimper et descendre de mon épaule."


Dernière édition par le Dim 2 Juil - 13:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ehonora de Sianna
Mort
Mort
avatar

Nombre de messages : 381
Age : 34
Localisation : Ville de Sianna
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: L'étang caché   Jeu 6 Juil - 14:48

Ehonora s'allongea près du jeune homme et se pencha au dessus de lui. Elle sourit en caressant Gribouille qui émit rapidement des ronronnements de bien être. Puis elle dirigea son regard vert dans ceux d'Aubrac.

"Je ne m'inquiète pas...Et t'approcher ne me fais pas peur."

Elle laissa sa dernière phrase résonner dans la tête d'Aubrac. Sa main passa de Gribouille à la joue du jeune homme qu'elle caressa tendrement. Puis, elle se redressa, coupant court à toute pulsion érotique qui, elle se connaissait, aurait pu voir le jour à tout moment. Elle s'essora une dernière fois les cheveux, et réajusta la serviette pour que celle-ci ne glisse pas. Elle lança un regard malicieux derrière son épaule.

"Tu es quelqu'un de très mystérieux. Mais tu verras un jour, je te délierais la langue!"

*Dans tous les sens du terme.*

Elle se leva et enfila sa robe par dessus sa serviette. Une fois qu'elle fut sûre de bien être couverte par le vêtement, elle laissa glisser la serviette au sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aubrac
Niveau 1
avatar

Nombre de messages : 228
Age : 31
Localisation : Balmur
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: L'étang caché   Ven 7 Juil - 15:18

"Oui... toi aussi. Une personne bien mystérieuse."

Les derniere paroles d'Ehonora resonnait dans la tête d'aubra comme un écho au fond d'un gouffre. Il se leva et saisit de ses deux mains les épaule douces et fines de la fille au cheveux roux. Ses yeux étaient plongé dans le son regard opal Il resta quelques seconde à contempler son visage puis ouvrit ses délicatement ses lèvres.

"Ehonora, je..."

Soudain une pensée plus forte lui traversa l'esprit.

*Salesta*

Il baissa son regard et la lacha les épaule. Reculant de quelques centimètre ,sourcilles froncé, puis reprit un petit sourire amical.

"Désolé de te laisser, je dois renter. J'espere que nous aurons d'autres occasions de nous revoir en dehors des cours. Bonne fin de journée."

Après quelques mètre en direction des habitation, il se retourna et ajouta:

"A oui, j'ai vu en passant pres de chez toi qu'Ingard avait réparé ta porte. Apparement il est bien plus efficasse que les menuisiers que j'eu contacté. A bientôt."

Il disparu derriere les fourré pour rejoindre sa maison, visage apparement songeur. Le doute marquait ses pensées, le passé ne l'avait pas totalement quitté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ehonora de Sianna
Mort
Mort
avatar

Nombre de messages : 381
Age : 34
Localisation : Ville de Sianna
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: L'étang caché   Ven 7 Juil - 15:54

Ehonora sourit paisiblement. Elle avait vraiment cru qu'il allait l'embrasser. Elle soupira. Elle n'avait que très peu envie de retourner chez elle tout de suite. Elle soupçonnait Ingard d'avoir réparé cette porte pour l'éloigner du moine. Mais elle se sentait coupable, et ne voulait pas quitter sa maison tant qu'elle ne se sentirait pas en paix.

*Je ne supporte pas de me sentir coupable! Pourquoi le devrais-je? Après tout, je suis encore libre de faire mes choix...*

Elle s'arrèta net. C'était bien là que résidait le problème : ses choix, elle ne savait pas les faire. Sinon elle ne serait pas aussi perdue dans cette histoire .

*Je dois choisir! Sylvain ou Ingard... Et je dois arrèter de tourner autour d'Aubrac! Juste ciel, mais combien de fois je me le suis dit?... Bien! Déjà je vais faire comme si Aubrac ne m'avait pas tenu au courant pour ma porte. Ensuite je...Olalala... Mais depuis combien de temps je suis amoureuse de ces deux hommes sans m'en rendre compte???*

Elle secoua la tête pour la vider de toutes ces pensées qui lui donnait mal aux tempes. Elle pris la serviette de bain et retourna chez Sylvain. Elle avait besoin de sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ehonora de Sianna
Mort
Mort
avatar

Nombre de messages : 381
Age : 34
Localisation : Ville de Sianna
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: L'étang caché   Jeu 20 Juil - 20:22

Quelques jours plus tard

La délicate silhouette d'Ehonora fit son apparition entre deux buissons. Elle regarda l'étang, un sourire aux lèvres. Elle ne venait pas pour se baigner, la dernière fois, elle avait été un peu prise au dépourvu. Elle s'approcha de l'eau limpide, et s'allongea sur le ventre, face à elle. Le menton dans les paumes, un brin de roseau entre les lèvres, ses yeux ses mirent à suivre les libellules et les papillons, qui constellaient de leur couleurs chamarées, tous les environs. A cette période de l'année, Sianna devait-être bien différente de ce paradis.

Elle pouvait fort bien l'imaginer, pour y avoir vécu 22 trop longues années. Le sol craquelé, les nombreux reptiles, qui étaient les rares représentants de la maigre faune du royaume. L'air étouffant et sec, chargé de poussière. Le défilé incessant des habitants proches du palais, qui venait quérir un peu d'eau et de nourriture. Le refus catégorique de son père, et l'envoie au cachot des affamés les plus insistants. Sa chambre, pleine de terrariums où se cotoies les serpents les plus dangereux existants sur terre. Leurs yeux froids et fixes, qui l'observe, répéter inlassablement, seule, les mouvements de défense que ses éducateurs lui enseignent. L'impression d'être toujours assoifée. Sa mère qui lui court après chaque fois qu'elle met le nez dehors, et qui lui crit de faire attention à sa peau, qu'elle ne supporte pas le soleil.

Ehonora soupira et roula sur le dos, regardant les rayons du soleil tenter de percer à travers le feuillage épaix des arbres. De Sianna, seuls son père et la crainte dans les yeux des gens quand ils la croisaient, lui manquaient. Si un jour elle passait reine, et normalement, elle ne devait pas y échapper, elle ferait déplacer le royaume entier, vers une terre où la malédiction n'avait pas frapper. Une grande bataille aurait lieu avec le royaume voisin, et le perdrant récolterait la terre de Sianna. La terre maudite de Sianna.


*Après tout, pourquoi devrais-je subir la punition infligé à un ancètre aussi lointain!? Mon père ne voulait pas bouger, soit! Moi, dès que je peux, je trouve une terre plus fertile! Une terre comme celle ou est batit Mushi...Mais moins loin de mes racines tout de même!*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Ombr
Invité



MessageSujet: Re: L'étang caché   Jeu 20 Juil - 21:51

La jeune femme étendu sur le sol ne se doutait pas que deux êtres l'observait depuis plusieurs minutes. Caché derrière les plus hauts arbres, ils transpirait à la vision que leur offrait le destin.

"Elle est enfin à nous, Zhorn, la chasse va pouvoir enfin débuter. Trop de temps parcouru, nous devons maintenant agir..."

*Oui... Vengence…*

Deux hommes sautèrent des hauteurs et soulevèrent un nuage de fumée qui picota les yeux d'Ehonora. A genoux et tête baissé, Elle pouvait entendre les souffle aigu laissant trahir leur excitation.

"Bonjour jeune princesse, les Terres de Sianna ne vous manque t’elle pas trop?"

Il se releverentEhonora pouvait parfaitement voir ces deux interlocuteur, les rayons écrasants du soleil traversait sans difficulté les feuillages en cette journée d'été. Les dents acérées et les yeux ensanglantés , ils s’attendaient à une rencontre mémorable…
Revenir en haut Aller en bas
Ehonora de Sianna
Mort
Mort
avatar

Nombre de messages : 381
Age : 34
Localisation : Ville de Sianna
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: L'étang caché   Jeu 20 Juil - 22:25

Ehonora plissa les yeux et se releva. Elle ôta le roseau de sa bouche et le laissa tomber dans l'eau. Elle avait beau chercher dans sa mémoire, elle ne se souvenait pas avoir vu ces deux hommes.

*Et impossible d'oublier pareils visages! Mais pourquoi donc me parle-t-il de Sianna?!*

Elle s'éclaircit la voix, tout en jetant un regard furtif sur sa droite. Si elle devait fuir, il lui faudrait traverser tout le parc, avant de trouver âme qui vive. Par cette chaleur, personne ne mettait le nez dehors. A part elle qui avait l'habitude, et ces deux êtres. Elle resta superbement impassible, malgré l'angoisse qui l'étreignait. Elle savait bien qu'il ne fallait pas juger les gens sur leur apparence, mais ici, c'était impossible. La cruauté se reflètait dans leurs yeux.

"Non, pas particulièrement. Sianna n'est pas une terre que l'on regrette, en général... A moins d'aimer les paysages morts et désertiques."

Instinctivement elle serra les poings, se sentant soudain bien idiote d'avoir laissé son stylet à Sylvain. Il aurait peut-être pu lui être utile à cet instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Ombr
Invité



MessageSujet: Re: L'étang caché   Sam 22 Juil - 21:50

"Certaines terres peuvent paraître plus accueillante que d’autre… Le grand ours blanc ne recule pas face au grand froid polaire. Chaque espèce, chaque peuple à un territoire, un milieu ou il peut s’épanouir… Et ne crois pas que Sianna est une exception, la vie s’est est développé malgré les conditions difficiles. Ne crois pas que nous parlons de ton royaume par simple hasard…"

Les oiseau se turent, Les deux individus s’avancèrent vers Ehonora, la vie s’était comme arrêter. Une aura destructrice indescriptible empli ce lieu. Leur obsession, leur haine, leur folie avait complément hanté leur esprit. Ils n’étaient plus les être qu’auraient pu connaître leurs parents , amis bien des années de cela. Dans leur histoire, plus l’ombre d’une humanité, ils n’étaient plus que des spectres assoiffé de sang. Mais au delà de l’horreur subsiste toujours une part lumière aussi profonde soit elle caché.

"Cher enfant, les crimes passé sont toujours châtié, votre dynastie s’effondrera avec les derniers gouttes de notre sang. Votre Père, notre bon roi de Sianna ne vous a-t-il jamais parlé du peuple Caméléon? Aurait il omis une telle infamie! Je ne crois pas qu’il eu pu nous oublié… le passé revient toujours vous hanté…"

Ehonora savait qu’elle ne pourrais pas s’échapper, telle de vautour fixant sa proie, les charognard n’étaient pas prêt à abandonné leur tendre Princesse.
Revenir en haut Aller en bas
Ehonora de Sianna
Mort
Mort
avatar

Nombre de messages : 381
Age : 34
Localisation : Ville de Sianna
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: L'étang caché   Sam 22 Juil - 23:51

Ehonora resta impassible malgré l'ambiance morbide que ces deux êtres faisaient naître en ces lieux. Elle s'appliquait à inspirer lentement. Un coup d'oeil à travers les branches confirma ses craintes : toujours personne en approche, elle comprit qu'elle ne devrait compter que sûr elle seule. La rose blanche qui ornait sa chevelure de feu tomba, comme un signe avant coureur de ce qui allait se produire.

Elle se tourna vers les deux hommes, et leur répondit, sans leur mentir.


"Non, je ne connais pas votre peuple, mon père ne l'a jamais mentionné en ma présence. Il ne m'a jamais beaucoup parlé. Je pense qu'il espère toujours que ma mère lui donne un fils, pour ne pas avoir à cèder son trône à une femme."

*Peut-être qu'il me dira tout sur son testament, qui sait, un accès de bonté.*

"Je suppose que vous demandez ce qu'il en est de votre histoire avec mon père, et espérer une réponse, serait utopique? Je suppose que vous n'êtes pas là pour palabrer non plus."

Ehonora inspira et ajouta, incroyablement calmement, et le regard froid, malgré la détresse qui lui étreignait le corps.

"Je suppose que vous avez un compte à rêgler et que cela passera par moi. Et je suppose également que, vu le silence qui rêgne dans le parc, personne ne viendra à mon secours. Alors, j'attend."

Et un sourire triste, pigmenté d'une pointe de dédain, sur les lèvres, le feu ardent de sa terre natale dans le regard, elle s'approcha des deux meurtriers. La silhouette élégante de la jolie princesse s'avançant vers sa mort était pathétique, mais elle s'en moquait éperdument. Elle n'avait qu'un but : ne pas donner à ces deux hommes la satisfaction de la voir les craindre. On lui avait appris à vivre noblement, et c'est de cette manière qu'elle vivrait jusqu'au bout. En marchant, elle écrasa la rose sur le sol.

*Je ne crains ni la mort, ni la douleur... Mon père et ses éducateurs auront finalement atteint leur but. Même si cela n'aura pas servit longtemps...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Dame du Lac
Professeur
avatar

Nombre de messages : 435
Localisation : Nulle part et partout
Humeur : Sadique et Morbide
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: L'étang caché   Ven 28 Juil - 23:19

De son lac la Dame observait dans un silence religieux ce qui se passait au parc. Elle fulminait. Que ces ombres s'en prennent aux élèves ne l'ennuyait pas le moins du monde, mais qu'ils s'en prennent à Ehonora était tout autre chose. Elle se tenait assise bien droite dans un siège de lianes et ne quittait pas des yeux la bulle d'eau qui lui servait de fenètre sur le village.

Nerveusement, elle se mordillait l'ongle du pouce. Elle se tenait prète à se rendre au parc dès que les Ombres en auraient fini avec la jolie princesse. Pour deux raisons: la première était qu'elle ne voulait pas materner Ehonora, elle devait se faire les griffes elle-même et s'endurcir un maximum. Impossible donc si la Dame se mettait à la chaperonner.

La seconde raison était qu'en dehors de son lac, même si elle savait qu'elle aurait le dessus face aux ombres, elle risquait d'être salement touchée. Et elle détestait l'idée de montrer ses faiblesses, surtout si cela devait être à Ehonora.

Comment après cela, la prendrait-elle au sérieux, quand le jour viendrait de la prendre sous son aile? Elle attendait, certainement dans le même état d'angoisse qu'Ehonora, la réaction des Ombres.

_________________
La Mort me va si bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Ombr
Invité



MessageSujet: Re: L'étang caché   Ven 4 Aoû - 20:41

"Le silence, Oui..."

Prisha sentait comme une quatrième personne présente, il regarda aux alentours comme pour dénicher une ombres, mais n'aperçu pas le moindre mouvement. Il semblait comme connaître cette présence, une rencontre encore fraîche.

*Seriez vous encore niché dans votre lac? ... Une spectatrice de choix... Restons sur nos gardes.*

Zhorn s'avança vers la jeune princesse, pénétrant son regard vicieux dans les profondeurs de son âme. Humidifiant une dernière fois ces lèvres avec sa langue de Python.

"Il serait fort dommage que vous ne sachiez point la cause de notre présence. Mais..."

Il sorti un petit morceau de papier soigneusement plié sous ses sombres voiles. Il tint une courte dague et vint planté solidement le morceau sur un arbuste.

"La vérité est inscrite ici. Elle est a porté de votre main. A bientôt, je l‘espère très chère."

Ehonora en moins de quelques secondes perdit de vu les deux individus. Plus aucun bruit. quelques instants après elle entendit un pépiement léger qui, flottant dans les airs, lui parvenait comme à travers le voile d’un buisson. Puis s’en fut un autre , puis trois, ainsi de suite jusqu’à retrouvé la douce mélodie qui emplissait ce lieu paradisiaque avant l’arrivé des deux individus. Intrigué par le bout de parchemin elle se dirigea vers l‘indice laissé par Zhorn. Après quelques pas, elle sentit un lien retenir le bas de sa jambe. Elle n’eu le temps de se baissé qu’elle fut tiré (par l‘arrière) en arrière, elle chute et traîna de nombreux mètre sur le herbe jusqu’à touché le bord de l‘eau. Elle ne pu trouver appuis avant que son corps coule au fond de l‘étang toujours solidement attaché à ce liens. Sa respiration commençait a faiblir, il ne lui restait moins d‘une minute avant que ces poumons ne se remplisse, elle devait agir vite. Un cadavre flottant ne serait pas de meilleur signe en ces temps troubles à Mushi.
Revenir en haut Aller en bas
Ehonora de Sianna
Mort
Mort
avatar

Nombre de messages : 381
Age : 34
Localisation : Ville de Sianna
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: L'étang caché   Dim 6 Aoû - 20:13

Ehonora paniqua. Une main sur le nez pour éviter que l'eau n'y rentre, deux bons mêtres d'eau au dessus de sa tête, les oreilles qui bourdonnaient, et un évident manque d'entrainement en apnée : voilà la position délicate dans laquelle elle se trouvait.

*En tirant fort, peut-être que la liane va cèder...*

Sans grande conviction, elle tenta de nager de toutes ses forces vers la surface, si proche d'elle. Mais d'une seule main, et avec, pour seule nage au répertoire, une brasse assez désordonnée, la princesse comprit en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, qu'elle n'avancerait à rien de cette manière.

*Si seulement mon stylet était encore dans mon poignet!*

Elle s'accroupie dans la vase, et attrapa d'une poigne de fer la liane qui lui enserrait la cheville. Comme si celle-ci était pourvue d'une volonté propre, elle entoura son poignet, la bloquant totalement. Au bord de l'évanouissement, Ehonora vit son père une dernière fois. Sans doute serait-il bien content de savoir que son fardeau avait péri "accidentellement". Puis ce fut le trou noir. Plus rien. Sa bouche s'ouvrit instinctivement pour chercher de l'air, et ses poumons s'emplir d'eau...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aubrac
Niveau 1
avatar

Nombre de messages : 228
Age : 31
Localisation : Balmur
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: L'étang caché   Dim 6 Aoû - 22:15

Aubrac, comme a son habitude, alla passer quelques instant prêt de l'étang. Accompagné de son petit marsupial Gribouille, il s'assit dans l'herbe fraîche a la pénombre. Il sorti son calepin et esquissa quelques traits sur ces feuilles blanches. Mais, des petits bruits sourds provenant de la masse d'eau lui firent relever la tête. Ces petits gargouillements, semblaient, a première vu, être de minuscules boules qui remontaient a la surface.

*De l'air... provenant de l'étang? c'est la première fois que je vois ça ici. Peut être des algues qui libèrent leur oxygène..*

Il se leva, intrigué par la chose. En s'approcha, il put distinguer une sombre masse sous l'eau.

*...*

Il plongea sans attendre, préférant se faire une fausse frayeur que d'avoir des remords par la suite. La vase semblait avoir été remué, l'eau était bien plus trouble qu'en temps normal, et Aubrac avait du mal a distingué les éléments à seulement quelques mètres de la surfaces. Quand il s'approcha de l'ombre, il comprit avec effroi que ça crainte était malheureusement fondé... N'arrivant pas a arraché la masse de la vase, il parcouru le corps a la recherche du point d'accroche. Vers la cheville, il sentie comme un liens solidement fixé. Presque plus d'air dans ses poumons, il devait faire vite, il tira de toute ses forces sur la liane, sans succès.

*Je ne peut pas abandonner maintenant... le lien n'ai pas trop épais... je dois le sectionner.*

Il ouvrit grand le bouche et serra sa mâchoire au point le plus fin de la liane, qui céda après quelques instant de mastication. Il pris le corps et le remonta à air salvatrice, en inspirant comme un nouveau né. La tête de la victime sur son épaule, il compris son identité en poussant les long cheveux orangé de son visage.

*Ehonora.. non...*

Arrivé sur le rivage, il posa la jeune femme sur le côté , la bouche laissant coulé l'eau infiltré dans ses poumons. Il posa deux doigts sur sa nuque et s'inquiéta de l'inertie de la chaire.


"Elle est inconsciente! ... Je n'ai pas le temps de l'emmener à l'infirmerie..."


Il lui déchira le haut de sa robe dévoilant la blancheur de sa nudité. Il joint ses mains et à fréquence régulière lui violenta sa poitrine. La précipitations et le stress ne lui firent pas entendre certains os de ses cotes craqué sous la force du geste. Mais l'essentiel était de la réanimé. Il posa ses lèvres sur sa bouche et souffla à intervalle. Ses yeux brillaient, des gouttes commençaient à couler le long des joue d'Aubrac. Ses lèvres tremblotaient, rarement avait il été vu dans un tel état. Le corps ne répondait toujours pas, il continuait sans relâche, en espérant que le miracle allait enfin se réaliser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ehonora de Sianna
Mort
Mort
avatar

Nombre de messages : 381
Age : 34
Localisation : Ville de Sianna
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: L'étang caché   Dim 6 Aoû - 23:03

Ehonora avait sombré dans une torpeur cotoneuse. L'obscurité, loin de l'effrayé, lui semblait rassurante, après le court cauchemard sous l'eau. Elle se laissait porter sans se débattre vers le fond. Toujours plus loin, toujours plus noir.

Soudain, dans les méandres de son inconscience, il lui sembla ressentir quelque chose. Elle ne sut définir quoi. Puis plus rien, comme si elle replongeait dans sa torpeur. La sensation reprit, un peu plus forte. L'inconscient la qualifia de douloureuse. Et la douleur s'intensifia, petit à petit. Par coups réguliers, inlassablement, la douleur revenait.

Elle ne voulait pas. Elle ne voulait pas retourner dans l'eau. La peur avait été effroyable. Elle avait envie de crier "Laissez moi ici! Je suis bien!" mais elle n'entendit aucun son. Et cette douleur, implacable, s'intensifiait toujours plus. Elle eut soudain conscience de son corps, et réussi à définir d'ou venait la douleur. Les poumons. Elle ne savait pas si c'était eux qui la lancaient, si quelqu'un d'extérieur provoquait cette douleur, ou si c'était un peu des deux, mais elle en était sûre la douleur venait des poumons.


*Poumons...Air...Res..pirer...Peux plus...respirer!*

Son inconscient la transporta à nouveau dans l'étang : plus d'air, la mort qui arrivait, froide, incontournable. "Non! Laissez moi! Je veux respirer!" Pas l'étang! Pas l'eau!

Impossible de réussir à avaler la moindre gorgée d'air, et cette douleur lancinante qui lui étreignait la poitrine. Elle sentait des craquements, provoquant des douleurs plus intenables encore. Elle ne voulait qu'une chose : retourner dans l'ombre.

Et, soudain, elle eut conscience que la douleur répétée par accoup s'arrèta. Elle se dit sereine, qu'elle pouvait enfin replonger là ou elle n'avait nul besoin de ses poumons. Mais une volonté extérieure semblait vouloir aller à l'encontre de ses choix, car elle sentit que ses lèvres entraient en contact avec d'autres. Avant de pouvoir réagir, une bouffée d'air entra en masse dans sa bouche, se frayant un passage jusque dans ses poumons encore innondés d'eau. La douleur fut si aigüe, qu'elle eut l'impression que sa poitrine allait exploser.

Ehonora ouvrit les yeux et la lumière l'aveugla, en même temps qu'une migraine dévastatrice lui râcla le crâne. Elle se tourna vers ce qu'elle se doutait être le sol, et laissa s'écouler les dernières gouttes d'eau. Les yeux fermés, assise, la tête baissée vers le sol, elle tenta de reprendre son inspiration.

Petit à petit, sa conscience reprenait du service, et elle se souvint de tout : de sa promenade jusqu'à l'étang, des ombres, de la baignade forcée. Le flou qui règnait devant ses pupilles se dilatta et elle distinga l'environnement. Son mal de tête s'atténua à son grand soulagement, mais la douleur au niveau des poumons persistait lancinante, l'empèchant de prendre des inspirations dignes de ce nom.


*Des côtes brisées, sans doute....*

Soudain, elle se réveilla totalement. Peut-être était-il temps de se demander comment elle était revenue jusqu'ici, en dehors de l'eau, et avec des côtes brisées. Elle tourna son regard emmeraude sur sa gauche et tomba nez à nez avec Aubrac, qui à l'évidence attendait qu'elle reprenne ses esprits pour se manifester. Elle vit une larme sur ses joues. Un sourire apaisant aux lèvres, signifiant "Je vais bien, ne t'inquiète pas." Ehonora passa sa main sur la joue du jeune homme et l'essuya délicatement. Ce n'est qu'à ce moment seulement qu'elle se rendit compte qu'elle était quelque peu dénudée.

Elle sentit le rouge monter à son visage, et dû faire un effort surhumain pour ne pas laisser cet afflux de sang apparaitre . Elle rabattit le plus posément possible les pans déchirés de sa robe sur sa poitrine, mais on sentait que la gène était bien présente. Elle murmura sans regarder Aubrac de peur qu'il ne voit sa réaction:


"Merci beaucoup... Je crois bien que je te dois la vie sur ce coup. Il va vraiment falloir que j'apprenne à nager!"

Elle sentit que parler était encore plus douloureux que de respirer. Aubrac n'avait pas du y aller de main morte face à ses côtes. Et elle lui en était infiniement reconnaissante.

Elle avait maintenant un compte personnel à règler avec ces ombres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aubrac
Niveau 1
avatar

Nombre de messages : 228
Age : 31
Localisation : Balmur
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: L'étang caché   Mar 8 Aoû - 16:14

Sentir les douces mains glacées sur ses joues furent comme une bénédiction. Le miracle avait eu lieu. Ehonora avait ouvert les yeux, et son sourire bienveillant semblait signifié sa gratitude. Ces minutes interminables venait de prendre fin, Aubrac pouvait enfin reprendre son souffle. Mais les circonstances de ce drame ne pouvaient que l’inquiété. Qui donc pouvait lui en vouloir autant. Il ne pouvait concevoir une tentative de suicide. La dame du lac? Un habitant du village? Ou bien les ombres qui avaient promis de semer la discorde aux sein de la communauté.

"Ehonora… mais… Qui a pu te faire ça? Cette liane attaché a ta cheville, on aurait voulu te…"

D’autres choses étaient plus urgentes que les questions. Ehonora était mal en point, avec une poitrine fragilisé et un état encore fébrile. L’étang n’était peut être pas l’endroit le plus approprié pour reprendre ses forces. Aubrac n’ était pas non plus complément rassuré par le lieu, les exécuteur de cet acte était peut être encore dans les environs.

"Ehonora, je dois t’amener a l’infirmerie. Naïjad devrait te remettre sur pied rapidement. Je vais te prendre dans les bras le temps du parcours. Dis moi quand tu es prête, je ferais des pauses si la douleur est trop forte."

Il lui glissa un bras sous ses bras et maintenu ses jambes avec l’autre. Il était fin prêt à la soulevé, n’attendant plus que son approbation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ehonora de Sianna
Mort
Mort
avatar

Nombre de messages : 381
Age : 34
Localisation : Ville de Sianna
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: L'étang caché   Mar 8 Aoû - 21:11

Ehonora passa ses bras autour du cou du jeune homme et reprima une grimace de douleur quand il la souleva. Ses côtes étaient bien abîmées.

Elle n'avait aucune envie de rester ici. La présence de l'eau, et peut-être des ombres n'était pas faite pour la mettre à l'aise.


*Il ne me reste plus qu'à prier pour ne pas croiser Sylvain. Dans cette posture, et..cet accoutrement, il pourrait vite se faire des idées.*

Elle lança un furtif regard vers le visage d'Aubrac. Il lui plaisait de plus en plus. Et elle ne pouvait nier que de d'avoir surpris une larme sur sa joue, la remplissait d'orgueil. Il n'était pas du genre à trahir facilement ses émotions. Elle détourna le regard vers son corsage qu'elle tentait d'une main de maintenir en place. Elle souffla entre deux grimaces:

"Ce sont les ombres qui m'ont fait ça.Un compte à règler avec mon père apparemment."

Elle eut soudain un sursaut : la feuille, sur l'arbre! Elle l'avait complêtement oubliée! Ce mouvement brusque lui arracha un cri de douleur, qui la lança encore plus que le sursaut lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'étang caché   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'étang caché
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'étang de Miragoane déborde sur la route nationale numéro 2
» SPA l'étang bleu
» Photo Cachée
» Image Cachée .25
» Petite échoppe cachée, à l'ombre, dans un coin.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mushi Village :: Mushi Village :: quartier résidentiel :: Parc-
Sauter vers: